ÊTRE HYPERSENSIBLE, C’EST QUOI ?

ÊTRE HYPERSENSIBLE, C’EST QUOI ?

Depuis toujours, je suis ravagée par des vagues d’émotions, je suis anxieuse et angoissée, facilement dépressive. Depuis toujours, je panique face à la foule, au bruit, à la lumière. Depuis toujours, je suis très discrète, je m’efface quand ça devient compliqué, je déteste les conflits, je peux souvent me sentir inférieure face aux autres. Et surtout, depuis toujours, je me bats contre tout ça. Mais aujourd’hui, j’ai décidé d’arrêter de me battre. Car j’ai compris que finalement, j’étais “juste” hypersensible !

L’hypersensibilité… un mot encore méconnu ou mal interprété. Moi-même, il y a quelques temps, je pensais ce mot négatif, je pensais qu’être hypersensible était être faible. Mais lorsque j’ai cherché plus profondément le sens de ce mot, je m’y suis totalement reconnue, j’en ai été étonnée, et maintenant j’en suis soulagée. Parce que grâce à cela, j’ai pu enfin mettre un mot sur ce que je ressens, sur ce que je suis. J’ai pu enfin mettre un mot sur ce trait de ma personnalité, tellement important dans ma vie. Et il y a tellement d’avantages à être hypersensible !

 

 

ÊTRE HYPERSENSIBLE, C’EST QUOI ?

 

Je suis seulement au tout début de mon exploration et de ma compréhension de l’hypersensibilité. Je n’ai pas assez lu de livres ou d’articles pour vous dire exactement ce que c’est, alors je vais faire comme à mon habitude; vous parler de mon histoire, de mes expériences, et de comment se manifeste l’hypersensibilité sur moi ! Je pense qu’il y a plusieurs types d’hypersensibilités ; l’hypersensible émotif, l’hypersensible empathique, l’hypersensible susceptible et l’hypersensible inhibé. Nous pouvons retrouver plusieurs caractéristiques de chaque types en nous, mais je pense pour ma part être majoritairement hypersensible empathique.

 

–  L’hypersensibilité au monde extérieur.

La foule m’angoisse au plus haut point. Lorsque je suis dans un endroit bondé de monde, ou étroit, j’ai l’impression d’étouffer et une boule d’angoisse me donne la nausée. Pourquoi ? Car je ressens les émotions de toutes ces personnes, j’ai trop d’informations d’un coup, je n’arrive plus à me retrouver. Le bruit et la lumière sont également plus agressifs pour moi que pour certaines personnes. Les odeurs sont parfois insupportables (surtout lorsque je suis dans un passage plus angoissé que les autres), et me donnent très vite la nausée.

 

–  Les tempêtes d’émotions, une sensibilité accrue et une vie intérieure (trop) riche.

Il m’arrive de vivre des passages difficiles émotionnellement, car tout est très fort en moi. J’ai du mal à accepter cette part sombre, et j’ai remarqué que lorsque des événements très douloureux sont arrivés dans ma vie, je me créais une carapace d’insensibilité, et je pouvais ne plus rien ressentir pendant des mois. Je pense que je voulais me protéger de ces émotions violentes qui pouvaient surgir.  Lorsque ces passages difficiles sont là, j’ai beaucoup de mal à m’exprimer et tout est bloqué en moi. C’est la tempête intérieure, tout est mélangé, je ne sais plus ce que je ressens, je ne sais plus d’où vient le problème. J’ai beaucoup de mal à exprimer aux autres ce que je ressens. J’ai besoin de temps seule pour tout décortiquer et pouvoir ensuite m’exprimer. La vie intérieure des hypersensible ne cesse jamais, il est très difficile pour moi de calmer mon mental qui veut tout analyser.

 

–  Être (trop) idéaliste.

Pour moi, la méchanceté, l’hypocrisie, les coups bats, les tromperies… Tout cela m’est impensable, et je pense trop souvent que les autres sont comme moi ! Dans mes relations amoureuses j’ai eu tendance à rester alors que je n’étais pas totalement heureuse, car je pensais à tort que l’autre allait changer, ou que tout allait s’arranger. Cela peut m’arriver également en amitié, et peut être très négatif, car je me laisse trop facilement vampiriser par certaines personnes, et je m’en rend compte bien trop tard. Alors j’ai maintenant appris à me faire confiance et a plus m’écouter, car je sais à présent que mes ressentis peuvent m’aider à savoir ce qui est bon pour moi ou non.

 

A lire aussi : 7 méthodes naturelles pour apaiser les angoisses

Voici les points qui peuvent parfois être “négatifs”, que je rencontre depuis toujours, et que je sais maintenant expliqués par mon hypersensibilité. Mais je vous rassure, il y a autant, si ce n’est plus, de points positifs… Car si nous sommes tristes à 200%, cela marche dans l’autre sens. Quand un hypersensible est heureux, c’est magique !

 

–  Savoir comment faire en sorte que les autres se sentent bien.

J’ai toujours su comment faire “du bien” aux autres, tout simplement grâce à mon empathie. Cette caractéristique me permet de ressentir ce que l’autre ressent, et une fois cela bien maîtrisé afin de ne pas me faire envahir par l’émotion de l’autre, je peux faire en sorte d’améliorer son humeur, ou en tout cas mieux comprendre ce qu’il ressent. Cela facilite les échanges parfois, et la compréhension. C’est également comme cela que j’arrive à me connecter à votre énergie pour réaliser vos aquarelles intuitives.

 

–  Savoir ce qui est bon pour soi, ressentir les lieux, les gens et les événements.

Comme j’en parlais plus tôt, si nous arrivons à maîtriser nos ressentis et à nous faire confiance, nous pouvons vraiment les écouter et nous en servir positivement. Nos émotions et ressentis nous permettront de savoir si un lieu dégage de bonnes ondes ou s’il vaut mieux l’éviter. Si une personne est néfaste pour nous, ou au contraire si elle nous apporte du positif (pour les plus à l’écoute, nous pouvons cerner la personnalité d’une personne dés les premiers échanges). Cela marche également pour nos choix ou des événements à venir, une fois le mental calmé, nous pouvons faire plus attention à notre intuition.

 

–  Ressentir des émotions positives intenses.

Je pense que ce point est mon favori. Comme je vous le disais, je ressens les émotions intensément, alors quand elles sont positives c’est un pur bonheur. Parfois je ne peux même pas l’expliquer. Quand j’aime une personne, je l’aime d’un amour si pur et si profond. Quand je suis heureuse, c’est magique. J’adore mettre des écouteurs et écouter certaines musiques qui me procurent des sensations et émotions particulières (Bon Iver, inégalable ❤). Un mot, une phrase. Un paysage, un lieu. Une personne, une énergie. Un moment particulier. Un film, une musique, un livre… Tout cela peut me procurer de si jolies choses !

 

A lire aussi : l’aquarelle, comme une intuition

–  Être créatif et avoir une âme d’artiste.

Depuis mon enfance j’ai toujours adoré les ateliers créatifs et les activités manuelles. J’aimais beaucoup dessiner même si à l’époque je n’étais pas hyper douée, j’adorais bidouiller et faire des montages à l’ordinateur. Lorsque je lis un livre, j’arrive à imaginer et visualiser très facilement l’atmosphère de l’histoire, les paysages et à ressentir les émotions des personnages. Je peux être émerveillée devant un dessin, une oeuvre d’art, un artiste. J’aime être entourée de créatifs, cela tombe bien car mon cousin est musicien et je l’aime d’amour ! Et bien sûr, inutile de vous dire que je ne peux plus me passer de l’aquarelle… qui est mon échappatoire et ma plus grande passion !

 

–  Percevoir des détails que les autres ne voient pas, et tout analyser.

Les hypersensible peuvent percevoir des détails que les autres ne voient pas forcément. Cela peut-être physique, comme une lumière, une irrégularité, un joli détail… Mais aussi dans les conversations par exemple. J’analyse tout sans m’en rendre compte, alors le moindre mot, la moindre intonation peut m’amener à décrypter le réel sens de la conversation, ou à me poser des questions incessantes pour vraiment comprendre ! Et oui, j’analyse tout sans m’en rendre compte, mais vraiment tout… Lorsque je vais aller à un rendez-vous chez quelqu’un que je ne connais pas, je peux analyser toute la décoration de la pièce par exemple. Je ne cache pas que c’est assez fatiguant parfois ahah !

 

–  Être ouvert spirituellement et percevoir des manifestations.

Etant petite je disais déjà des phrases assez spirituelles à ma mère qui s’en souvient, et j’ai toujours été attirée par l’au delà, les expériences paranormales… J’en ai vécu quelques unes ! Je me suis toujours posé des tas de questions existentielles, et encore aujourd’hui je n’arrive pas à comprendre comment certaines personnes peuvent être sur Terre sans se demander pourquoi, sans chercher à comprendre le sens de tout ça. Parfois je les envie car malheureusement je ne trouve pas de réponse concrète qui me détende totalement ahah ! Depuis le décès de mon frère il y a 6 ans, la spiritualité m’accompagne au quotidien. Je pense que les hypersensible sont justement plus sensibles aux autres dimensions, et qu’il est plus facile pour eux de s’y intéresser.

 

Je pense que nous avons fait le tour des points les plus importants de l’hypersensibilité. J’espère que ces articles pourront vous aider un petit peu, si vous vous reconnaissez là dedans ! J’aimerai faire d’autres articles à ce sujet, pour partager avec vous les astuces ou les habitudes qui m’aident à vivre mieux avec mon hypersensibilité, à l’accepter.

 

Et vous, êtes-vous hypersensible ?
Amour,

 

↡ Pour épingler l’article ↡

2 Commentaires
  • Charlotte
    Posted at 09:55h, 31 juillet Répondre

    Je suis peut-être hypersensible. Pas aussi fort que toi, mais je me retrouve dans pas mal de points cités.
    Je suis empathique, j’analyse beaucoup.
    Je suis à l’écoute des autres et sans cesses à me remettre en question. Je peux aller super bien, être heureuse et d’un coup ressentir de la profonde tristesse, angoisse ou peur sans en savoir les raisons. Je reste avec les gens parce que je pense qu’ils vont changer, mais là je fais un gros travail et me rend compte que je rejette aussi sur eux mes peurs sans qu’ils s’en rendent compte parce que je le cache !
    Merci pour ton article et paix sur nos cœurs !

    • WILD AMANDA
      Posted at 10:41h, 31 juillet Répondre

      Oui c’est exactement ça, nous nous remettons énormément en question alors que souvent ce n’est pas de notre “faute” ! Merci beaucoup pour ton commentaire, et plein d’amour !

Ecrire un commentaire