ANGOISSE & ANXIÉTÉ, LE CHANGEMENT

ANGOISSE & ANXIÉTÉ, LE CHANGEMENT

Après l’article sur mes crises d’angoisses, et celui sur l’acceptation de ses émotions, je continue aujourd’hui avec la suite de mon histoire, car je pense que c’est important d’en parler pour comprendre comment j’ai trouvé des moyens de vivre avec. Suite à de diverses choses dans ma vie, beaucoup de changement se sont opérés, et c’est à partir de là que je suis devenue moi même.

Je me suis longtemps cherchée. Dans l’adolescence, j’ai eu beaucoup d’amies très proches, chacune avec des personnalités différentes. Et à chaque fois, j’essayais de m’identifier à elles. Je n’avais jamais vraiment ma personnalité, ma vision des choses, mon style vestimentaire, mes passions. J’avais presque honte d’être moi. Je ressemblais toujours à ma meilleure amie du moment. Cela a duré jusqu’à mes 18 ans, jusqu’à l’évènement traumatisant dont je vous parlais ici.

A ce moment là, j’ai senti que je ne serais plus jamais la même. Et j’ai également compris que chaque évènement de la vie, aussi dur soit-il, est nécessaire pour opérer un changement dans notre existence. J’ai compris que malgré la douleur, le désespoir, le chagrin, le vide, le creux dans notre cœur, il ne faut pas être en colère contre qui que ce soit. Contre la vie, contre “Dieu”, peu importe comment vous l’appelez.

Après avoir été vide pendant 6 mois, j’ai décidé de reprendre ma vie en main, et de devenir moi. J’ai enfin ouvert les yeux sur les personnes et amis que je fréquentais auparavant, pour comprendre qu’ils n’étaient pas très bénéfiques pour moi. J’avais beaucoup de rancœur et de douleur envers certaines personnes, dont je n’avais jamais parlé car je n’osais par exprimer mes sentiments. Puis un jour, j’ai craqué, tout est sorti, et j’ai coupé les ponts. Maintenant, (c’était il y a 4 ans) et avec du recul, je trouve que c’est dommage d’avoir complètement coupé les ponts, mais à ce moment là c’était nécessaire.

Je suis donc devenue moi. A 100%, ou plutôt à 2000%. Moi, avec mes qualités et mes défauts. Moi, un peu timide mais en même temps avec une forte personnalité. Moi, naturelle et simple. Gentille, parfois trop. Amoureuse de la nature, des animaux, des gens, des paysages, de l’amour. Amoureuse des livres, des balades en forêt. Je suis passée à côté de moi pendant tellement d’années. J’avais honte d’aimer tout ça, d’être tout ça. Moi, avec mes angoisses et mes peurs.

J’ai appris à être moi, à m’accepter et à ne plus attendre d’être acceptée des autres. J’ai appris à ne plus faire attention au regard, à l’avis des autres. Et j’ai pardonné. J’ai pardonné toutes les personnes qui ont pu me faire du mal, à cette personne à qui j’en voulais autant et avec qui j’ai coupé les ponts. En fait je les remercie. Car sans elles et leurs maladresses, je ne serais pas aussi forte aujourd’hui.

C’est grâce à tout ça, à tout ce chemin, que j’ai découvert tout ce qui m’aide maintenant pour vivre avec mes angoisses. J’ai accepté l’idée que tout ça existe, qu’il n’y a pas que les anti-dépresseurs, et j’ai hâte de vous en faire part !

Alors, n’ayez pas peur d’être vous, car vous êtes unique, vous avez le droit d’avoir des faiblesses et de ne pas être parfait. Mais vous êtes sur cette terre pour une bonne raison, vous avez la chance de pouvoir vivre cette expérience, alors vivez-là, le plus profondément possible.

Amour,

.

.

.

.

↡ Pour épingler l’article ↡
12 Commentaires
  • Lauriane Makeitnow.fr
    Posted at 13:49h, 03 avril Répondre

    Bravo pour ce très bel article. Bravo pour le chemin parcouru. Et bravo d’être toi ! En fait c’est réellement l’essentiel et pourtant si difficile à se laisser aller à être 100% soi… Je te souhaite le meilleur 🙂

  • Hélène - Good Life 101
    Posted at 13:50h, 03 avril Répondre

    Merci pour ce beau témoignage 🙂 Il me rappelle cette citation que j’aime beaucoup : “Be yourself. Everybody else is already taken !” Alors oui il faut avoir le courage d’être soi, même si ça prend du temps. Savoir laisser le passé où il est, sans rancoeur… il est souvent difficile d’oublier, mais on peut pardonner. J’y travaille en tout cas. Bravo à toi !

    xoxo
    Hélène – Good Life 101

  • Margaux de Flowhers
    Posted at 13:50h, 03 avril Répondre

    Et je finirai avec un “Amen” *accent anglais* bien sûr !
    Merci pour ce trio d’article qui m’a fait du bien, je me suis beaucoup reconnue dans ce que tu disais… Et tu as su trouver les mots justes pour l’expliquer ! Ce que je n’ai jamais fait !

    Des bisous, Margaux

  • Lucy
    Posted at 13:50h, 03 avril Répondre

    Bravo pour ton courage et ton témoignage. Ne t’oublie jamais en chemin… Tu peux avoir confiance en toi quand on voit ton parcours ! Rappelle toi toujours que tu es unique… Ne te compare jamais aux autres, il y a toujours mieux ou moins bien ailleurs, et ce qui compte c’est qui tu es et ce qui te rends heureuse !
    Prends soin de toi !

  • L'univers de Chloé
    Posted at 13:51h, 03 avril Répondre

    Bravo ma belle pour ce bel article ! C’est vraiment top que tu arrives à mettre des mots sur ce que tu ressens… Et c’est super courageux de nous en parler ici à coeur ouvert <3 Des bisous <3

  • Salty Brvnette
    Posted at 13:51h, 03 avril Répondre

    Je viens de lire tes 3 articles & je tiens à te dire bravo & merci d’avoir partagé cela avec nous.
    Comme toi j’ai vécu les grosses crises d’angoisse qui paralysent & la seule façon d’y mettre “un terme” a été l’acceptation & arrêter de rejeter. Ce que tu dis est tellement vrai, j’espère que cela pourra en aider certaines 🙂

  • Rose Capsule
    Posted at 13:52h, 03 avril Répondre

    Ton texte et tes autres articles sur ce sujet sont juste magnifiques et plein d’espoir ! Bravo d’avoir trouvé le courage d’en parler à coeur ouvert et pour tout le chemin que tu as parcouru !
    Cet article particulièrement m’a beaucoup touchée, cela fait plusieurs années que je fais des crises d’angoisse mais cela ne fait que peu de temps que j’arrive à l’ “accepter” et à aller de l’avant sans écouter les autres.
    D’ailleurs, il y a 1 an, je suis aussi passée par l’étape de couper les ponts avec pas mal de personnes proches. Ce n’était pas vraiment de mon grès pour le coup, mais maintenant, je me dis que c’est un mal pour un bien car cela a été libérateur et ça m’a ouvert les yeux sur ces personnes, même si j’ai eu du mal à le digérer.
    Encore une fois, bravo pour cet article (et pour les autres) !
    Bisous

  • May
    Posted at 13:52h, 03 avril Répondre

    Je t’ai laissé un message récemment sur insta, toute contente d’avoir découvert ton profile et ton blog. Comme promis je suis revenue te lire, et wow quel choc: j’ai l’impression de lire mes pensées. Je pense que quand on vit une chose traumatisante on se sent seule et on se croit seule, mais il y a des personnes qui recensent la même chose. Je suis en plein développement personnel, pour résoudre des blessures du passé et ton article est vraiment en accord avec ce que je ressens. Et putain ça fait du bien de se sentir libéré !

  • Marie E
    Posted at 13:52h, 03 avril Répondre

    Je viens de te découvrir, et je découvre ta série d’articles sur ce sujet. Ils sont si inspirant, j’entends par là plein d’espoir. Merci de te confier et de nous partager ton histoire à coeur ouvert. Je ne pense pas être là seule à me retrouver dans certaines de tes paroles, surtout lorsque tu parles de tes amitiés d’enfance qui finalement n’en étaient pas réellement. Le plus important est vraiment d’être soi, avec ses valeurs, ses convictions et ses croyances. C’est le plus important, mais à la fois pas le plus simple à mettre en oeuvre. C’est un développement et une évolution quotidienne, mais comme le dit une citation : si on ne croit pas en nous-même et en nos capacités, les autres ne pourront pas croire en nous.
    A très vite,

  • Anonyme
    Posted at 13:53h, 03 avril Répondre

    Coucou, je découvre ton blog, j’ai lu cet article et je te remercie sincèrement de nous avoir partagé ce moment c’est bouleversant, c’est beau et si vrai. Ça fait du bien de voir des personnes positives comme toi, je te remercie.
    Je vais m’empresser de lire les autres, belle journée !!

  • Joyful Dreams
    Posted at 13:53h, 03 avril Répondre

    Cela fait plaisir d’apprendre qu’une personne s’est sorti de l’anxiété 🙂
    Je suis en plein dedans et j’espère vraiment qu’un jour je réussirait à m’en sortir 🙂 Ce n’est pas facile tous les jours de vivre avec des crises d’angoisses, des pensées négatives, des angoisses, …
    Bisous.

  • Laetitia
    Posted at 13:53h, 03 avril Répondre

    Bonjour Amandine =)
    Je suis plutôt discrète sur les réseaux en général, je commente si peu, mais après avoir lu tes articles sur les angoisses et bien d’autres, après avoir découvert ton univers plus récent sur instagram je voulais te dire que tes mots me touchent beaucoup, j’ai l’impression que chacune de tes photographies, peintures, sur instagram et chacun de tes mots ici comme sur d’autres réseaux me ramènent à celle que je suis vraiment, je me retrouve bcp en toi dans le même chemin aussi que les plus grandes blessures permettent de devenir celles que nous sommes aujourd’hui, et ça fait du bien de voir quelqu’un de vrai, sincère, sans faux semblant contrairement à ces “made in” réseaux sociaux si je puis dire. Alors tout ça juste pour dire “merci” pour ces mots et cette vraie toi que tu nous livres avec bcp de pudeur et de sensibilité, puisses tu te peindre un beau chemin sur la toile à peine entamée de la vie =)
    Passe une belle journée !
    Laetitia.

Ecrire un commentaire